Aller au contenu principal
Etoile de satisfaction 763 Avis

Changer de syndic de copropriété

Comment changer de syndic de copropriété ?

MON NOUVEAU SYNDIC
Le Mans, Sarthe, Paris, Nantes, Rennes, Vannes
Contacter LELIEVRE Immobilier.
  

 

Avant de changer de syndic de copropriété, mieux faut se poser les bonnes questions. La qualité de la gestion de votre immeuble doit être évaluée sous tous ses aspects. Si les copropriétaires estiment que les conditions ne sont pas remplies, alors passer à un nouveau syndic demande quelques démarches.

Le changement de syndic de copropriété peut être effectué en suivant un processus spécifique. Voici les étapes générales que vous pouvez suivre en tant que copropriétaires pour changer de syndic :

  1. Demander à changer de syndic de copropriété. - Proposer de changer de syndic lors d'une assemblée générale de copropriété. Préparer une proposition formelle pour changer de syndic. Expliquer les raisons de cette décision. Le conseil syndical ou tout copropriétaire peut envoyer une demande de mise à l'ordre du jour de la résolution de changement de syndic à la prochaine assemblée générale par lettre recommandée avec accusé de réception
  2. Choix du nouveau syndic et mise en concurrence. - La décision de changer de syndic doit être votée en assemblée générale. La majorité des voix des copropriétaires présents ou représentés est généralement nécessaire pour approuver la résolution. Il faut d'abord procéder à la mise en concurrence de plusieurs projets de contrat de syndic pour comparer leurs prestations. Cette mise en concurrence doit être faite par le conseil syndical. Le choix du nouveau syndic de copropriété doit être voté en assemblée générale des copropriétaires.
  3. Vote de choix du nouveau syndic en assemblée générale des copropriétaires. - Si la décision de changer de syndic est approuvée, vous devrez choisir un nouveau syndic. Cela peut se faire par un vote lors de la même assemblée générale ou lors d'une assemblée ultérieure. L'assemblée générale des copropriétaires doit voter à la majorité absolue de l'article 25.
  4. Notification au syndic actuel. - Le syndic actuel doit être informé de la décision de l'assemblée générale et du changement imminent. Il convient de respecter les procédures étape par étape.
  5. Signature du contrat avec le nouveau syndic. - Le contrat peut être signé avec votre nouveau syndic de copropriété. Il doit notamment spécifier clairement les tâches, les responsabilités, les honoraires et la durée du mandat.
  6. Notification aux copropriétaires. - Tous les copropriétaires doivent être informés du changement de syndic. Les coordonnées de ce dernier et toutes les informations pertinentes de fonctionnement et de contact doivent leur être adressées.
  7. Transfert des documents et informations. - Le syndic sortant doit transférer tous les documents et informations nécessaires au nouveau syndic. Cela inclut les comptes financiers, les contrats en cours, les dossiers des copropriétaires, les comptes-rendus de visites d'immeuble ou d'assemblées générales, etc. Le délai de transmission des documents, de l'ancien vers le nouveau syndic, est de 15 jours à 3 mois selon les types de documents.

En bref, il est essentiel de respecter chaque étape pour vous assurer que toutes les démarches sont correctement suivies par les copropriétaires pour changer de syndic de copropriété.

Pourquoi changer de syndic de copropriété ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les copropriétaires peuvent envisager de passer à un nouveau syndic de copropriété. Voici quelques motifs les plus courants.

Les bonnes raisons pour changer de syndic

Changer de syndic de copropriété n'est pas une démarche à prendre à la légère. C'est un processus construit qui demande des échanges et un consensus entre les copropriétaires.

  • Mauvaise gestion : Si le syndic actuel ne gère pas efficacement la copropriété, que ce soit en termes financiers, administratifs ou de maintenance, les copropriétaires peuvent vouloir opter pour un autre professionnel. Chez LELIEVRE Immobilier, la gestion de votre copropriété est confié à un trinôme Gestionnaire-Assistante-Comptable pour suivre au plus près l'actualité de votre copropriété.
  • Manque de transparence : Une transparence insuffisante dans la gestion financière et administrative peut susciter des inquiétudes parmi les copropriétaires. Le manque de communication ou d'accès aux informations pertinentes peut inciter à chercher un syndic plus transparent. Chez LELIEVRE Immobilier, tous les documents et toutes les informations en lien avec votre immeuble sont accessible sur l'espace client 24/7 en ligne et sécurisé.
  • Coûts excessifs : Si les frais de gestion du syndic actuel sont jugés excessifs par les copropriétaires, ces derniers peuvent vouloir étudier d'autres options pour réduire les coûts. Attention cependant à bien évaluer le coût réel de la gestion. Des coûts inférieurs sont, la plupart du temps, justifiés par des prestations exclues de votre contrat ! Chez LELIEVRE Immobilier, nos tarifs incluent une prestation de qualité et complète pour une gestion fiable de votre copropriété .
  • Conflits d'intérêts : Des conflits d'intérêts entre le syndic et certains copropriétaires peuvent émerger, ce qui peut compromettre la confiance des membres de la copropriété dans la gestion du syndic.
  • Manque de réactivité : Un syndic qui ne répond pas rapidement aux demandes, plaintes ou problèmes signalés par les copropriétaires peut entraîner des frustrations et inciter à chercher un professionnel plus réactif. Chez LELIEVRE Immobilier, nos gestionnaires font le maximum pour répondre au mieux à chaque demande des copropriétaires.
  • Non-respect des obligations légales : Si le syndic actuel ne respecte pas les obligations légales ou les règles de la copropriété, cela peut être une raison valable de chercher un remplacement. Mais cependant, tout syndic de copropriété professionnel connaît ses obligations et ses droits pour accomplit sa mission en tout légalité.
  • Changement dans la structure de la copropriété : Si la copropriété connaît des changements importants tels que l'ajout de nouvelles unités, des travaux majeurs, ou d'autres circonstances modifiant la dynamique de la copropriété, les copropriétaires pourraient juger nécessaire de changer de syndic pour mieux répondre à ces évolutions.

 

Avant de décider de changer de syndic de copropriété, il est généralement recommandé de discuter ouvertement des préoccupations avec le syndic actuel et de rechercher des solutions possibles. Dans certains cas, la communication directe peut résoudre les problèmes sans nécessiter un changement radical. Si cela ne suffit pas, les copropriétaires peuvent alors explorer la possibilité de confier la gestion de leur copropriété à un nouveau syndic. Pour cela, il est essentiel de respecter les procédures légales et contractuelles appropriées.

Faire de LELIEVRE Immobilier mon nouveau syndic : trouver mon agence. >>  

 

Qu'est-ce qu'un bon syndic de copropriété ?

Un bon syndic de copropriété est un professionnel qui gère efficacement et en toute transparence le fonctionnement de la copropriété, tout en répondant aux demandes et aux attentes des copropriétaires. En bref, quelles sont les caractéristiques d'un bon syndic de copropriété ?

  • Compétence professionnelle : Un bon syndic doit avoir des connaissances approfondies en gestion immobilière, en droit de la copropriété, en comptabilité et en administration. Il devrait être capable de prendre des décisions éclairées pour le bien de la copropriété.
  • Transparence : Un syndic transparent communique de manière ouverte et régulière avec les copropriétaires. Il devrait fournir des rapports financiers clairs, des informations sur les travaux en cours et les décisions importantes.
  • Réactivité : Un bon syndic est rapide à répondre aux questions, préoccupations et demandes des copropriétaires. La réactivité est cruciale pour maintenir la confiance et la satisfaction des copropriétaires et des habitants de la copropriété.
  • Gestion financière efficace : Un syndic compétent doit gérer les finances de la copropriété de manière responsable. Cela inclut la préparation et la présentation de budgets, le recouvrement des charges, le paiement des factures et la gestion des fonds de réserve.
  • Gestion des conflits : Les conflits peuvent survenir au sein d'une copropriété. Un bon syndic doit être capable de gérer les conflits de manière professionnelle, de favoriser la médiation et de trouver des solutions qui préservent l'harmonie au sein de la copropriété et parmi les copropriétaires.
  • Respect des obligations légales : Un syndic doit respecter toutes les obligations légales liées à la copropriété. Cela inclut la tenue des assemblées générales, le respect des règlements, la rédaction et la mise à jour des documents légaux, etc. En outre, pour exercer le rôle de syndic, il faut justifier d'une responsabilité civile professionnelle et d'une garantie financière suffisante. Il faut aussi détenir une carte professionnelle.
  • Connaissance du bâtiment : Un bon syndic doit avoir une connaissance approfondie du bâtiment ou des bâtiments gérés. Cela inclut la compréhension des systèmes de chauffage, de plomberie, de sécurité, etc.
  • Bonne gestion des fournisseurs : Le syndic doit être en mesure de sélectionner des fournisseurs fiables et compétitifs pour les travaux de maintenance ou les réparations nécessaires. Il doit également superviser les contrats et s'assurer que les travaux sont effectués correctement.
  • Disponibilité : Un bon syndic doit être disponible pour les réunions, les visites d'immeuble et toute autre exigence liée à la gestion de la copropriété.

 

 

 

Envie de passer à un nouveau syndic ? Copropriétaires, faites confiance à LELIEVRE Immobilier.

Envie de passer à un nouveau syndic ? Copropriétaires, faites confiance à LELIEVRE Immobilier.