Aller au contenu principal
Etoile de satisfaction 763 Avis

Le Projet de Plan Pluriannuel de Travaux - PPPT

La loi Climat et Résilience du 22/08/2021 (art.171) fait obligation depuis le 01/01/2023 d'établir un Projet de Plan Pluriannuel de Travaux -PPPT- pour toute copropriété de plus de 15 ans constituée totalement ou partiellement de logements. Le PPPT vise à favoriser l'entretien de l'immeuble, la sécurité et le confort de ses occupants mais aussi faciliter les prises de décisions en planifiant et en budgétant sur 10 ans les travaux à réaliser par ordre de priorité.
PPPT Projet de Plan Pluriannuel de Travaux en copropriétés à partir de 2023

VOUS CHERCHEZ UN BON SYNDIC DE COPROPRIETE ? >>> PAR ICI ! 

Pourquoi faire un Projet de Plan Pluriannuel de Travaux ?

Obligation de la loi Climat et Résilience du 22/08/2021 (art. 171), le Projet de Plan Pluriannuel de Travaux -ou PPPT- est une planification sur 10 ans des travaux à réaliser dans la copropriété. Ces nouvelles dispositions du PPPT entrent en vigueur progressivement à compter du 1er janvier 2023.

Les objectifs sur Projet de Plan Pluriannuel de Travaux sont :

  • Favoriser l’entretien de l’immeuble,
  • Assurer la sécurité de ses occupants,
  • Estimer et anticiper les coûts de travaux,
  • Optimiser la performance énergétique du bâtiment.

A noter que cette loi modifie le fonds de travaux et le DTG – Diagnostic Technique Obligatoire.

>> En savoir plus sur le FONDS DE TRAVAUX  >> En savoir plus sur le DTG - Diagnostic Technique Global

 

Que contient le PPPT ?

Le PPPT est une véritable feuille de route de l’entretien et des améliorations à réaliser après analyse sur le bâti et les équipements d’un immeuble mais aussi en tenant compte du DPE collectif –Diagnostic de Performance Energétique collectif- (s’il est obligatoire) et du DTG – Diagnostic Technique Obligatoire (s’il a été réalisé). L’objectif du PPPT de planifier et de faciliter la réalisation de travaux d’entretien des immeubles en copropriété et de rénovation énergétique. Certains travaux pouvant nécessiter des budgets élevés, la formalisation d’un projet de plan pluriannuel de travaux permet de prévoir les travaux et de provisionner les dépenses correspondantes dans le fonds de travaux.

Le PPPT se présente sous forme d’un rapport qui contient :

  • la liste des travaux à réaliser pour l’entretien de l’immeuble, pour la sécurité et la santé des occupants, pour réaliser des économies d’énergie et réduire l’émission de gaz à effet de serre,
  • l’amélioration de performance énergétique attendue et les travaux à réaliser pour l’atteindre,
  • un budget et un échéancier prévisionnels des travaux avec hiérarchisation par ordre de priorité.

 

Qui doit faire réaliser le Projet de Plan Pluriannuel de Travaux ?

Le PPPT est une obligation pour les copropriétés de plus de 15 ans

Le PPPT concerne les copropriétés de plus de 15 ans constituées totalement ou partiellement de logements. L’entrée en vigueur de l’obligation d’établir un PPTT est progressive à compter du 1er janvier 2023 :

  • dès le 01/01/2023 pour les copropriétés de plus de 200 lots,
  • dès le 01/01/2024 pour les copropriétés entre 51 et 200 lots,
  • dès le 01/01/2025 pour les copropriétés de 50 lots ou moins.

Le PPPT doit être actualisé tous les 10 ans. Sachez que le projet de plan de travaux doit être ajouté au contenu du pré-état daté qui doit être remis à tout acquéreur d’un lot de copropriété.

 

Y a-t-il une dispense pour le PPPT ?

Sont exclues de cette obligation d’établir un PPPT les copropriétés disposant d’un Diagnostic Technique Global (DTG) faisant n’apparaître aucun besoin de travaux dans les 10 ans suivant son élaboration.

En qui concerne l'ajout du plan pluriannuel de travaux au "pré-état daté", la modification entrera en vigueur selon les échéances suivantes :

  • 01/01/2024 pour les copropriétés de plus de 200 lots à usage de logements, de bureaux ou de commerces,
  • 01/01/2025 pour les copropriétés entre 51 et 200 lots à usage de logements, de bureaux,
  • 01/01/2026 pour les copropriétés de 50 lots ou moins à usage de logements, de bureaux ou de commerces.

 

Comment faire établir le Projet de Plan Pluriannuel de Travaux ?

L’élaboration du PPPT puis sa réalisation doivent être votés à la majorité en assemblée générale (présents ou représentés). Le syndic de copropriété devra donc inscrire à l’ordre du jour de l’assemblée générale les modalités d’élaboration du projet de plan pluriannuel de travaux. En cas de travaux urgents à réaliser, le Conseil Syndical est habilité à prendre la décision.

Le PPPT doit être établi par un professionnel disposant des compétences et des garanties précisées par décret. De même, les travaux doivent être confiés à un professionnel montrant les compétences et les garanties requises. Les travaux prescrits dans le plan pluriannuel de travaux ainsi que leur échéancier devront être intégrés dans le carnet d’entretien de l’immeuble.

Lors des assemblées générales suivantes, la question de l’adoption totale ou partielle du projet de plan pluriannuel de travaux ou la décision de mise en œuvre de l’échéancier prévu au PPPT devra être inscrite à l’ordre de jour de chaque assemblée générale appelée à approuver les comptes (en fonction des décisions prises lors des assemblées générales précédentes).

 

Comment financer le PPPT ? Le fonds de travaux

Le fonds de travaux constitué par le syndicat des copropriétaires depuis sa mise en place dans le cadre de la loi ALUR permet de financer l’élaboration du PPPT puis la réalisation des travaux.

Pour cela, la cotisation annuelle versée par chaque copropriétaire doit respect deux critères :

  • représenter au moins 2,5% du montant total des travaux listés dans le PPPT,
  • être supérieure ou égale à 5% du budget prévisionnel de l’année.

A la vente d’un lot, le montant des sommes versées au fond de travaux ne sont pas remboursables.

Publiée le 24/03/2023