Aller au contenu principal

Interview : première signature en ligne chez LELIEVRE Immobilier

En télétravail, il n'est pas aussi facile d'échanger avec les clients et réussir à convertir les transactions. Pourtant, très tôt dans cette période si particulière, l'agence de Rennes a réalisé la première signature en ligne chez LELIEVRE Immobilier. Entretien avec Elisabeth Bachelot, une vingtaine de jours après cette réussite.
Interview d'Elisabeth BACHELOT, Responsable Transaction des agences de Rennes et Vannes

LELIEVRE Immobilier : Pouvez-vous vous présenter ?

Elisabeth BACHELOT : Je suis Elisabeth BACHELOT, Responsable Transaction des agences de Rennes et Vannes.

 

LI : Depuis le confinement, comment vous et vos agents travaillent-ils ?

EB : Je suis en télétravail et le service commercial est fermé depuis le départ du confinement. En revanche, je peux compter sur les commerciaux qui sont chez eux afin de me permettre de finaliser des dossiers.

 

LI : Comment se passe la relation / gestion des dossiers avec les clients à distance ?

EB : Pendant le confinement, les contacts sont plus longs. Les acquéreurs dépendent souvent des banques qui ont des délais plus longs que d’ordinaire. Les notaires commencent seulement à prévoir des signatures électroniques dans les études Rennaises et Vannetaises. Nous avançons doucement mais surement de ce côté. 
En revanche, la signature électronique permet de gagner du temps, d’éviter d’éditer l’ensemble des documents de la loi Alur car tout est annexé au compromis par voie dématérialisée.

 

« La signature électronique permet de gagner du temps, d’éviter d’éditer l’ensemble des documents de la loi Alur car tout est annexé au compromis par voie dématérialisée. » EB.

 

 

 

 

 

 

 

 

LI : La première signature en ligne vient de votre agence. Quelles ont été les étapes nécessaires à cette réussite ?

EB : Il a fallu dans premier temps bien expliquer le déroulement au vendeur afin que la signature du mandat électronique se fasse sans problème.  Il s’agissait d’un appartement T2 situé à Chavagne. Dès que nous avons eu une offre acceptée, nous avons pu procéder à la rédaction et signature du compromis de vente par voie électronique, ce qui arrangeait l’ensemble des clients.

Nous pouvons diviser en trois étapes cette réussite :

1. Le vendeur et l’acquéreur reçoivent un lien par mail pour signer le compromis de vente.

2. Après leur validation, nous envoyons en signature électronique la SRU pour commencer à purger le délai de rétractation.

3. Enfin, nous envoyons l’ensemble des documents aux notaires par voie électronique également afin qu’ils commencent à préparer le dossier pour la signature de l’acte.

 

LI : Quelles ont été les clés de la réussite de cet acte selon vous ?

EB : Les clients vendeurs n’habitant pas la région, c’était pour nous un argument supplémentaire pour procéder de cette façon. L’acquéreur étant indépendant et difficilement joignable pour venir signer à l’agence le compromis ce qui a permis de signer dans des délais très court et a rassuré le vendeur qui n’était pas sur place.

 

LI : Quels arguments donneriez-vous à des clients réfractaires à cette méthode en ligne ?

EB : Cela permet de gagner du temps, de sécuriser la vente car Modelo met à jour le compromis en temps réel en fonction des nouveaux textes de loi. Cela permet aussi de ne plus éditer l’ensemble des documents et évite le gaspillage de papier : une méthode écologique !

 

Merci à Elisabeth pour son temps et bonne continuation à ses équipes !

14 avril 2020